Gorge serrée en permanence qui provoque rots et glaires ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



La sensation d’avoir la gorge serrée est une indisposition relativement fréquente. Elle peut être à l’origine d’autres symptômes divers et variés selon les cas, on note ainsi des cas de gorge serrée avec rots et glaires.

Après avoir décrit en quoi la gorge serrée pourrait provoquer les glaires et rots, nous vous présenterons les dispositions naturelles et médicales à prendre en cas d’indisposition.

Gorge serrée en permanence qui provoque rots et glaires ?

En quoi la gorge serrée peut-elle provoquer les glaires et les rots ?

La gorge serrée est un malaise assez souvent évoqué et qui peut être causé par plusieurs facteurs aussi psychologiques que physiques.

En effet, le stress, l’anxiété, les infections bactériennes, les allergies, ou encore le cancer de la gorge conduisent plus fréquemment à cette gêne.

Tout d’abord, les glaires représentent des sécrétions visqueuses excessives normalement incolores d’une muqueuse.

Elles ont l’aspect d’un blanc d’œuf visqueux, filant et gluant. Les glaires dans la gorge peuvent être d’origine nasale ou stomacale. Elles peuvent également être causées par un reflux gastroœsophagien.

Lorsqu’il s’agit par exemple d’une infection bactérienne ou virale, la muqueuse de la gorge prend du volume et sécrète ainsi plus de glaires pour évacuer le corps viral ou bactérien.

La gorge serrée induit ainsi la sécrétion abondante de glaires, malodorantes, putrides et gênantes.

Le resserrement de la gorge peut également être à l’origine du rot. En effet, dans la majorité cas, l’obstruction de la gorge entraîne des difficultés pour respirer et pour avaler facilement de la nourriture.

Cette défaillance est une source rapide d’ingestion d’air et donc de rot. Le rot ou éructation est en réalité le passage d’une certaine quantité de l’air stomacal vers la bouche, qui a pour but de diminuer le volume d’air dans l’estomac.

Sa fréquence augmente donc considérablement lorsque le sujet à une gorge resserrée.

Dispositions naturelles et médicales à prendre en cas de problème de gorge

Des dispositions naturelles peuvent permettre de lutter efficacement contre la gorge serrée avec écoulement de glaire et rots. Il s’agit de :

  • La consommation quotidienne de boissons chaudes : thé, café, limonade, etc.
  • L’adoption du citron, du miel, du gingembre
  • L’hydratation conséquente et régulière
  • L’arrêt de toute forme de tabagisme
  • L’alimentation à rythme normal pour limiter l’ingestion d’air, etc.

Il faut se détendre soit de manière passive grâce à un repos total, soit de manière active avec l’exercice d’activités de loisirs ou sportives.

Ceci permettra de dissiper le malaise de gorge. Ces solutions seront d’autant plus efficaces le ressenti est d’origine psychologique.

Des dispositions médicales sont également recommandées lorsqu’on souffre de gorge serrée avec rots et sécrétions de glaires.

Tout d’abord, lorsqu’il s’agit d’infections virales ou bactériennes, d’allergies, les antiseptiques et les anesthésiques locaux s’avèrent être les traitements les mieux adaptés.

Ils servent essentiellement à limiter et éviter la prolifération de l’infection dans tout le corps.

Par ailleurs, lorsque le malaise devient permanent dans la durée, la disposition la plus vivement recommandée est de consulter un médecin pour un diagnostic plus précis.

Une auscultation de la gorge se fera par le médecin généraliste qui pourra prescrire soit un traitement soit des examens supplémentaires.

Il peut recommander également l’auscultation du patient par un allergologue, un Ortho Rhino Laryngologiste.

La fibroscopie, l’imagerie médicale et l’examen du miroir, représentent les examens standards dans ce cas. Ces différents examens peuvent aboutir à des traitements tels que : l’antibiothérapie, l’amygdalectomie, etc.

En définitive, il faut savoir que lorsque vous avez la sensation d’avoir la gorge serrée, vous devez consulter votre médecin traitant. Suivez le traitement adapté et attelez-vous à mener une hygiène de vie saine.


Lisez aussi:

Gorge nouée: comment évacuer ses blocages émotionnels ?

Gorge serrée et fatigue: comment se régénérer ?